Quel parachute de palier choisir ? DAN vous répond…

Les parachutes de palier ne sont pas nouveaux. Ils existent en différentes couleurs, longueurs et matières et offrent différentes fonctionnalités. À quoi faut-il penser lors du choix d’un parachute de palier ?

Jaune, orange, vert, rose, bicolore… quelle est la bonne couleur ?

Dans l’univers chamarré de la plongée, on pourrait avoir envie d’assortir la couleur du parachute de plongée à celle des palmes. Cela dit, comment faire un choix de couleur judicieux ? Que signifient les différentes couleurs, si tant est qu’elles aient une signification ?

Commençons par nous pencher sur l’utilité d’un parachute de palier. Sa fonction est en fait très simple : il doit attirer l’attention et assurer la visibilité du plongeur.

Pour en savoir plus : DAN vous répond 😉

 

MAYDAY ou PAN PAN ? Quel message de détresse utiliser ?

Pour tous les utilisateurs de la mer, un petit rappel essentiel avant de prendre la mer en cette période estivale.

C’est la panique à bord, vous devez lancer un message de détresse sur la VHF. Mais lequel allez-vous utiliser : MAYDAY ou PAN PAN ?

Suivez ce lien vers un article très clair et simple fait par François-Xavier Ricardou

La prévention est l’affaire de tous et n’oublions pas qu’en mer c’est la solidarité Maritime qui prévaut…

Première journée nationale des sauveteurs mer

Désormais, la SNSM possède sa Journée Nationale des Sauveteurs en Mer, qui aura lieu ce jeudi 29 juin 2017. L’occasion pour le grand public de participer à des animations et de comprendre l’importance de l’association de bénévoles.

2017 est plus que prolifique pour la SNSM qui fête cette année ses 50 ans. Après l’obtention du label Grande Cause Nationale par le Premier ministre du Gouvernement précédent (Bernard Cazeneuve), à l’occasion du Comité interministériel de la Mer, le CIMER, du 4 novembre 2016, l’association de bénévoles bénéficie désormais d’une journée nationale

Nord: Deux plongeurs à la dérive au large de Dunkerque

Dimanche, un important dispositif de recherche a été engagé pour retrouver deux plongeurs Belges qui avaient disparu au large de Dunkerque, dans le Nord.

Une demi-heure de retard

Vers 13h, dimanche, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) du Gris-Nez, dans le Pas-de-Calais, a reçu un appel de détresse de la part du navire de support de plongée Belge, le « Dive star ». L’équipage a signalé la disparition de deux plongeurs qui effectuaient une plongée par 30 m de profondeur sur une épave située à environ 15 km au Nord de Dunkerque. Les deux hommes avaient dépassé de 25 minutes l’heure prévue de remontée.

Pour en savoir plus 20minutes.fr

Un plongeur porté disparu au large de Boulogne-sur-Mer

Un plongeur est porté disparu depuis ce lundi matin au large de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Les recherches entreprises toute la journée par d’importants moyens maritimes et aériens n’avaient toujours pas permis de le retrouver en début de soirée.

L’alerte a été donnée en fin de matinée, ce lundi. Le navire de soutien de plongée belge, le « Dive Star », signale que l’un de ses plongeurs est porté disparu suite à une plongée en palanquée à environ 40 mètres de fond, au large de Boulogne-sur-Mer.

Lire la suite sur infoNormandie.com

Normandie. Huit plongeurs secourus au large d’Urville-Nacqueville

Ouest-france.fr

Les deux stations SNSM d’Urville et de Goury, ainsi que 20 sapeurs pompiers de Cherbourg, ont porté secours, jeudi 15 juin au soir, à huit plongeurs de l’Asam au large d’Urville-Nacqueville.

Huit plongeurs de l’Association sportive de la Marine (Asam) de Cherbourg ont été secourus jeudi 15 juin vers 20 h au large d’Urville-Nacqueville après une sortie en plongée. Partis pour 45 minutes, ils n’étaient toujours pas revenus au bout d’une heure. Leur bateau support qui n’avait plus de vue sur eux non plus, a alors contacté le CROSS Jobourg.

Les deux SNSM d’Urville et de Goury ont été mobilisées, ainsi qu’un hélicoptère de la marine national et vingt sapeurs pompiers et marins pompiers de Cherbourg. Les huit plongeurs ont été retrouvés et ramenés au port de Cherbourg sur leur bateau, sains et saufs, vers 22 h. Un mauvais calcul du risque de dérive serait à l’origine de la perte de visuel du bateau support sur les plongeurs.